UNSA - UR PACA

97 boulevard Jeanne d’Arc
13005 MARSEILLE

Tél:+33(0)4 91 61 52 04
Fax:+33(0)4 91 41 60 28
Mail:ur-paca@unsa.org

Rentrée : le social, pas le burkini

Actualités

_Logo_Communique_t

En ce début septembre, la rentrée des classes coïncide comme toujours avec la rentrée sociale.

Pour l’UNSA, les premiers des dossiers restent et resteront ceux de l’emploi et de l’activité économique qui le conditionne en large part. Pour l’UNSA, la vigilance syndicale sera aussi de mise face à la préparation des lois de finance et de financement de la Sécurité Sociale pour 2017.

Pour l’UNSA enfin, la vigilance sera encore au rendez-vous quant à la rédaction des décrets d’application de la loi El Khomri, une loi que notre combat a largement infléchie pour la rééquilibrer en faveur des salariés mais qui contient encore des dispositions avec lesquelles nous restons en désaccord. >>Lire la suite

Grève nationale des animateurs contre le décret visant à l’assouplissement des taux d’encadrement des accueils périscolaires

Actualités

 

sep_tLes animateurs, quel que soit leur statut, du public comme du privé, sont appelés à se rassembler lundi 5 septembre à midi, devant la Préfecture de région, pour rejeter la casse de leurs conditions de travail, et pour des temps éducatifs de qualité pour les enfants.

Refus de dialogue, nombreux rendez-vous annulés par le ministre ou son cabinet, l’intersyndicale, dans la continuité de la pétition lancée en juin appelle l’ensemble des salariés du secteur de l’animation à faire grève le 5 septembre 2016.

Alors que le ministre de la Jeunesse est satisfait de l’expérimentation sur les rythmes et souhaite maintenir le décret du 2 août 2013, un sondage réalisé en mars 2016 auprès de 3000 animateurs par une intersyndicale de l’animation et Le Journal de l’Animation montre une toute autre réalité.

Les résultats sont sans appel :

Taux d’encadrement périscolaire

NON A LA CASSE DES CONDITIONS DE TRAVAIL

OUI A DES TEMPS ÉDUCATIFS DE QUALITÉ POUR LES ENFANTS >>Lire la suite

Réunion sur l’avenir de la filière nucléaire : les syndicats claquent la porte

Actualités

industrie.jpg

Les syndicats CGT, FO, CGC, UNSA Industrie ont décidé de quitter la réunion du 18 juillet organisée au Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Les organisations syndicales attendent depuis le mois d’avril une réunion sur l’avenir de la filière nucléaire, à laquelle le Ministre s’était engagé alors sous les 15 jours…

Elle se sont étonnées du format de cette réunion qui était présentée comme un instant de travail entre les différentes fédérations du secteur et le Ministre.

Rappelons que la filière nucléaire est composée de plusieurs grands acteurs, AREVA, le CEA, EDF… Or les syndicats ont été amenés à constater que seul EDF était représentée. Ni AREVA, ni le CEA, ni le Ministère de l’Écologie responsable de la PPE n’étaient présents, ce qui ne permettait pas de travailler utilement sur le dossier.

Les organisations syndicales, ne pouvait pas imaginer qu’il ne s’agissait que d’une réunion de façade pour avaliser des décisions déjà prises qu’elles ne partagent pas.

Entre autres, elles réfutent par avance tout passage en force notamment sur Hinkley Point.

Les syndicats sont certes disposés à participer à une véritable réunion de travail. Mais, à l’évidence, le contexte ne permettait pas de participer à cet exercice.

ATTENTAT DE NICE: L’UNSA SOLIDAIRE

Actualités

13699963_1025661560844922_4191780748686835589_n

L'attentat de Nice du 14 juillet vient à nouveau de plonger la France dans l'horreur. 
L'UNSA s'incline devant la mémoire des dizaines de victimes innocentes et partage la douleur des familles si terriblement frappées. 
Elle exprime sa solidarité avec les Niçois et tous les acteurs du service public mobilisés pour faire face.
Après la stupeur, l'heure est au recueillement et au deuil. 
Les enquêtes diront les motivations et les circonstances d'un tel acte semblant commis par un individu et qui dépasse l'entendement.

Pour l'UNSA, face au terrorisme ou à tout acte paraissant s'y rattacher, la défense des valeurs démocratiques exige dignité, courage et rassemblement de toutes les forces de la nation.

ELECTIONS TPE

Actualités

Tract-A7-TPE-2-R__m
Prochaine émission, de 2 minutes, d’Expression directe  « A l’UNSA, on s’occupe de moi »

  • Le mardi 12 juillet  sur France 2 vers 13h50
  • Le vendredi 15 juillet sur France 5 vers 22h30
  • Le samedi 16 juillet sur France 3 vers 17h

L’UNSA solidaire des syndicats turcs DISK et KESK

Actualités

_Logo_Communique_t

Suite à l’ignoble attaque terroriste dont la Turquie a une nouvelle fois été victime mardi 28 juin dernier, par un attentat suicide ayant entraîné la mort de plus de 40 personnes, l’UNSA a assuré aux
syndicats turcs KESK et DISK, membres de la Confédération européenne des Syndicats de sa solidarité et de son soutien face à l’horreur.

L’UNSA relaie les paroles de Luca Visentini, secrétaire général de la CES, qui a déclaré : « Nous pleurons pour toutes les victimes, les morts et les blessés, et nous sommes de tout cœur avec les êtres qui leur sont chers.

Nous remercions les travailleurs turcs qui sont venus en aide aux blessés et qui ont dû faire face aux conséquences de cette attaque meurtrière. Quels qu’en soient les auteurs, ils n’ont que mépris pour la vie et pour l’humanité. En tant que syndicalistes, nous défendons les droits de l’homme et le changement démocratique, mais jamais la violence. »

« La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour apporter la paix et un développement économique durable dans cette région et faire tout ce qui est en son pouvoir pour éviter les actions risquant d’intensifier les tensions et la violence. »

Une nouvelle fois, nous devons réaffirmer notre volonté de répondre, ensemble, à la haine et la violence par la défense de nos valeurs de démocratie et de tolérance.

L’UNSA condamne les violences contre les locaux syndicaux

Actualités

Après des attaques contre les sièges nationaux de la CFDT le 23 juin, puis de la CGT le 25 juin que  l’UNSA a fermement dénoncées, le local de l’UD CFDT de Gironde a été victime d’un incendie
cri

A Paris, ce sont des bureaux de l’UNSA à la Bourse du Travail qui ont été  « visités », sans gravité ni dégâts matériels hors d’inscriptions à la craie.

L’accumulation d’actes de cette nature, auxquels il faut ajouter des dégradations de permanences de parlementaires républicains ou de sièges de partis politiques démocratiques, s’inscrit dans un contexte inquiétant.

Ces violences, quelles qu’en soient les formes, ces dégradations, ces menaces visent à intimider et à faire taire, bref à remettre en cause les libertés de pensée et d’expression.

L’UNSA les condamne sans ambiguïté et affirme sa complète solidarité avec celles et ceux qui en sont victimes.

Projet de loi Travail : la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale a terminé son examen

Actualités

assemblee_natle

Après l’échec de la commission mixte paritaire à trouver un compromis sur les versions adoptées  par l’Assemblée et celle du Sénat, la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a
réexaminé le texte.

En adoptant 182 amendements, elle a rétabli globalement la version du projet de  loi adoptée en première lecture et ajouté de nouvelles dispositions, dont certaines étaient portées  par l’UNSA. >>Lire la suite