UNSA - UR PACA

97 boulevard Jeanne d’Arc
13005 MARSEILLE

Tél:+33(0)4 91 61 52 04
Fax:+33(0)4 91 41 60 28
Mail:ur-paca@unsa.org

Réunion sur l’avenir de la filière nucléaire : les syndicats claquent la porte

Actualités

industrie.jpg

Les syndicats CGT, FO, CGC, UNSA Industrie ont décidé de quitter la réunion du 18 juillet organisée au Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Les organisations syndicales attendent depuis le mois d’avril une réunion sur l’avenir de la filière nucléaire, à laquelle le Ministre s’était engagé alors sous les 15 jours…

Elle se sont étonnées du format de cette réunion qui était présentée comme un instant de travail entre les différentes fédérations du secteur et le Ministre.

Rappelons que la filière nucléaire est composée de plusieurs grands acteurs, AREVA, le CEA, EDF… Or les syndicats ont été amenés à constater que seul EDF était représentée. Ni AREVA, ni le CEA, ni le Ministère de l’Écologie responsable de la PPE n’étaient présents, ce qui ne permettait pas de travailler utilement sur le dossier.

Les organisations syndicales, ne pouvait pas imaginer qu’il ne s’agissait que d’une réunion de façade pour avaliser des décisions déjà prises qu’elles ne partagent pas.

Entre autres, elles réfutent par avance tout passage en force notamment sur Hinkley Point.

Les syndicats sont certes disposés à participer à une véritable réunion de travail. Mais, à l’évidence, le contexte ne permettait pas de participer à cet exercice.

ATTENTAT DE NICE: L’UNSA SOLIDAIRE

Actualités

13699963_1025661560844922_4191780748686835589_n

L'attentat de Nice du 14 juillet vient à nouveau de plonger la France dans l'horreur. 
L'UNSA s'incline devant la mémoire des dizaines de victimes innocentes et partage la douleur des familles si terriblement frappées. 
Elle exprime sa solidarité avec les Niçois et tous les acteurs du service public mobilisés pour faire face.
Après la stupeur, l'heure est au recueillement et au deuil. 
Les enquêtes diront les motivations et les circonstances d'un tel acte semblant commis par un individu et qui dépasse l'entendement.

Pour l'UNSA, face au terrorisme ou à tout acte paraissant s'y rattacher, la défense des valeurs démocratiques exige dignité, courage et rassemblement de toutes les forces de la nation.

ELECTIONS TPE

Actualités

Tract-A7-TPE-2-R__m
Prochaine émission, de 2 minutes, d’Expression directe  « A l’UNSA, on s’occupe de moi »

  • Le mardi 12 juillet  sur France 2 vers 13h50
  • Le vendredi 15 juillet sur France 5 vers 22h30
  • Le samedi 16 juillet sur France 3 vers 17h

L’UNSA solidaire des syndicats turcs DISK et KESK

Actualités

_Logo_Communique_t

Suite à l’ignoble attaque terroriste dont la Turquie a une nouvelle fois été victime mardi 28 juin dernier, par un attentat suicide ayant entraîné la mort de plus de 40 personnes, l’UNSA a assuré aux
syndicats turcs KESK et DISK, membres de la Confédération européenne des Syndicats de sa solidarité et de son soutien face à l’horreur.

L’UNSA relaie les paroles de Luca Visentini, secrétaire général de la CES, qui a déclaré : « Nous pleurons pour toutes les victimes, les morts et les blessés, et nous sommes de tout cœur avec les êtres qui leur sont chers.

Nous remercions les travailleurs turcs qui sont venus en aide aux blessés et qui ont dû faire face aux conséquences de cette attaque meurtrière. Quels qu’en soient les auteurs, ils n’ont que mépris pour la vie et pour l’humanité. En tant que syndicalistes, nous défendons les droits de l’homme et le changement démocratique, mais jamais la violence. »

« La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour apporter la paix et un développement économique durable dans cette région et faire tout ce qui est en son pouvoir pour éviter les actions risquant d’intensifier les tensions et la violence. »

Une nouvelle fois, nous devons réaffirmer notre volonté de répondre, ensemble, à la haine et la violence par la défense de nos valeurs de démocratie et de tolérance.

L’UNSA condamne les violences contre les locaux syndicaux

Actualités

Après des attaques contre les sièges nationaux de la CFDT le 23 juin, puis de la CGT le 25 juin que  l’UNSA a fermement dénoncées, le local de l’UD CFDT de Gironde a été victime d’un incendie
cri

A Paris, ce sont des bureaux de l’UNSA à la Bourse du Travail qui ont été  « visités », sans gravité ni dégâts matériels hors d’inscriptions à la craie.

L’accumulation d’actes de cette nature, auxquels il faut ajouter des dégradations de permanences de parlementaires républicains ou de sièges de partis politiques démocratiques, s’inscrit dans un contexte inquiétant.

Ces violences, quelles qu’en soient les formes, ces dégradations, ces menaces visent à intimider et à faire taire, bref à remettre en cause les libertés de pensée et d’expression.

L’UNSA les condamne sans ambiguïté et affirme sa complète solidarité avec celles et ceux qui en sont victimes.

Projet de loi Travail : la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale a terminé son examen

Actualités

assemblee_natle

Après l’échec de la commission mixte paritaire à trouver un compromis sur les versions adoptées  par l’Assemblée et celle du Sénat, la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a
réexaminé le texte.

En adoptant 182 amendements, elle a rétabli globalement la version du projet de  loi adoptée en première lecture et ajouté de nouvelles dispositions, dont certaines étaient portées  par l’UNSA. >>Lire la suite

Les salariés d’IFAC Provence inquiets et en colère

Actualités

 

snate_s

Depuis 2009, I’association lfac Provence est évincé de I’ensemble de ses activités et prérogatives :

– Gestion des établissements de I’animation et de la Petite Enfance
– Service formation
– Conseil, accompagnement et expertise…

Il s’agit d’une véritable OPA au profit de I’association Ifac National par le biais d’un établissement lfac Paca créé dans ce but.
Cet établissement n’est qu’un cache misère pour que tout soit centralisé à Paris et que I’Ifac Provence soit totalement dissoute. >>Lire la suite

L’UNSA SOUTIENT LES MARCHES DES FIERTES

Actualités

L’UNSA a inscrit la lutte contre toutes les discriminations, dont celles en raison de l’orientation sexuelle, dans sa charte des valeurs fondatrices.

C’est pourquoi elle soutient les différentes marches des fiertés organisées en France, notamment celle qui aura lieu à Paris le 2 juillet, mettant l’accent, cette année, sur les droits des personnes transsexuelles.

Aux côtés des associations LGBT, l’UNSA réaffirmera que leurs droits fondamentaux doivent être respectés et que les procédures de changement d’état civil doivent être réformées et simplifiées (voir tract sur le lien :

http://www.unsa.org/IMG/pdf/Tract-LGBT.pdf

Le Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) enfin appliqué

Actualités

Logo_Communique_t

Mesure essentielle de la loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraite du 20 janvier 2014, le compte personnel prévention de la pénibilité (C3P) va enfin être pleinement appliqué.

 Ainsi, après la mise en place des quatre premiers critères de pénibilité au 1er janvier 2015, les 6 derniers critères vont être mis en œuvre ce vendredi 1er juillet 2016.

 Pour l’UNSA, la création du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) répond à une forte revendication syndicale. La pénibilité a en effet des effets délétères sur la santé des salariés qu’il s’agit de prévenir et de compenser.

 Ainsi, les salariés exposés à des facteurs de pénibilité pourront notamment partir plus tôt en retraite. Ouvrant des droits à formation, le C3P peut également faciliter des évolutions ou reconversions professionnelles. Il peut enfin permettre des aménagements en fin de carrière.  Son financement constitue par ailleurs une incitation pour que les employeurs s’attèlent à mettre en place des mesures de prévention de la pénibilité.

 Le C3P est donc un acquis social important pour les salariés. Pour l’UNSA, sa mise en  oeuvre pleine et entière constitue une mesure de justice sociale.

 Depuis le 1er janvier 2015, date de la mise en place des quatre premiers critères, 500 000 salariés ont déjà pu cumuler des points sur leur C3P.

 Pour l’UNSA, il faut à présent que l’entrée en vigueur des six derniers critères devienne effective pour les salariés.

 C’est pourquoi l’UNSA, dans les branches et les entreprises veillera, dès à présent, à ce que tous les salariés concernés puissent en bénéficier.